Investissez efficacement dans l’immobilier en fonction de vos objectifs patrimoniaux

L’immobilier est le placement préféré des Français, devant le livret A et l’assurance-vie. Une première position atteinte en raison de ses avantages : un actif tangible, un placement sécurisé, de multiples portes d’entrée pour investir, et la possibilité de remplir différents objectifs patrimoniaux en fonction du profil d’épargnant et du projet de vie.

Investir dans l’immobilier, c’est donc une excellente façon de placer son argent. Mais cela ne s’improvise pas. Le concours d’un conseiller en gestion de patrimoine permet de comprendre les tenants et aboutissants du marché, de déterminer les meilleures options, et d’aller à l’essentiel. Une manière de vous assurer que votre investissement immobilier soit un placement réussi… et rentable !

L’investissement immobilier, un placement rassurant

L’immobilier est un placement qui rassure, surtout en période de crise. Investir dans l’immobilier locatif permet d’atteindre des rendements supérieurs à ceux de l’épargne réglementée et de l’assurance-vie. C’est aussi un actif pérenne : on aura toujours besoin de se loger.

En choisissant d’investir dans l’immobilier, vous pouvez viser plusieurs objectifs, adaptés à votre projet de vie et à votre profil : vous assurer un complément de revenus, préparer votre retraite, vous constituer un patrimoine ou un capital sur la durée (par exemple dans l’optique d’une transmission patrimoniale), réduire vos impôts, etc.

Toutefois, il est essentiel de ne pas se lancer au hasard dans un investissement immobilier, dont le montant peut atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros. L’immobilier locatif est un placement très particulier : acheter un bien suppose d’en prendre en charge la gestion, de prévoir une épargne de sécurité pour couvrir une éventuelle vacance locative ou effectuer d’indispensables travaux… Il existe également plusieurs méthodes pour investir dans l’immobilier. Il s’agit donc de bien préparer son projet.

Comment investir dans l’immobilier ?

  • Investir dans l’immobilier locatif résidentiel. Acheter un bien pour le mettre en location nécessite de tenir compte de nombreux critères : le choix du logement (appartement ou maison, neuf ou ancien, nombre de pièces, surface…), la qualité de l’emplacement, l’état du marché dans la zone ciblée… Parce qu’un achat locatif est d’abord un placement, il faut également calculer le rendement locatif futur (brut et net) afin de faire le bon choix, et prévoir les frais annexes (gestion, taxes, travaux…).
  • Investir dans l’immobilier professionnel. L’immobilier de bureaux ou commercial offre de bons rendements, s’appuie sur des baux de longue durée (6 ou 9 ans), et a l’avantage de réduire les risques de vacance locative.
  • Investir dans l’immobilier pour défiscaliser. Plusieurs mécanismes de défiscalisation permettent d’investir dans l’immobilier locatif tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt et de divers avantages fiscaux. Ces dispositifs s’appliquent sous conditions : investir dans l’immobilier neuf pour le Pinel, s’engager sur une durée précise de location pour le Pinel et le Denormandie, acheter un bien dans une résidence de services pour le Censi-Bouvard, etc.
  • Investir dans la pierre-papier. L’expression désigne les placements financiers ayant l’immobilier comme support : SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier : pour se libérer des soucis de gestion), SCI (Sociétés Civiles Immobilières : pour détenir plus aisément un bien à plusieurs), OPCI (Organismes de Placement Collectif en Immobilier), etc. Les avantages ? Un ticket d’entrée plus accessible, un investissement immobilier adapté à la capacité financière de l’épargnant, la mutualisation du risque grâce à la diversification des actifs, et pas de contraintes locatives.

Investir dans l’immobilier ne suffit pas : il faut s’assurer de l’efficacité de son placement. Celle-ci repose sur des choix d’investissement judicieux tenant compte de la fiscalité la plus attractive (régime réel ou micro, statut LMP ou LMNP, possibilité de déduire des revenus locatifs les frais relatifs à l’acquisition et à la gestion), du bail locatif le plus intéressant, des biens immobiliers les plus rentables (petite ou grande surface, résidentiel ou professionnel), etc.

Votre conseiller en gestion de patrimoine est rompu à l’exercice de l’investissement immobilier. Il coordonne une équipe de notaires, de fiscalistes et d’agents immobiliers pour vous proposer la meilleure stratégie.