Conseils - 22 avril, 2021

Conseiller en gestion de patrimoine

Vous élaborez un projet de vie. Votre situation personnelle ou professionnelle évolue. Vous souhaitez anticiper un changement important. Bref : vous pensez à votre avenir et à celui de vos proches. Nous sommes tous, à un moment ou un autre, concernés par des problématiques patrimoniales : épargne, fiscalité, préparation à la retraite, investissement… C’est alors que le recours aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine peut devenir un précieux atout. Mais quand faire appel à un spécialiste de l’ingénierie patrimoniale ? Une question que l’on peut considérer selon deux angles : à quel moment de la vie ? Et à partir de quels revenus ?

À quel moment en consulter un ?

En matière d’âge, il n’y a pas de « bon » moment pour s’adresser à un conseiller en gestion de patrimoine. Tout dépend de votre situation et de votre projet de vie. En effet, ce professionnel peut être consulté pour atteindre différents objectifs : mieux gérer ses finances (épargne ou placements), investir dans l’immobilier, trouver des financements pour réaliser un projet, préparer sa retraite ou sa succession, piloter des actifs professionnels, se faire accompagner dans des cas particuliers (carrière atypique ou autre), etc.

On fait généralement appel à un conseiller en gestion de patrimoine lors d’un changement de situation personnelle ou professionnelle. Un mariage, une naissance, un divorce, l’achat d’une résidence principale ou secondaire, la création d’une entreprise… Il s’agit alors d’adapter sa gestion patrimoniale à cette nouvelle situation et/ou de protéger ses proches.

Cela peut se faire à tout moment, à n’importe quelle période de la vie. Dès que vous commencez à vous poser des questions quant à la gestion de votre argent et/ou de votre patrimoine, ou au sujet de votre avenir et de celui de vos proches. Il faut savoir, par exemple, qu’il est possible (et même recommandé) de préparer au plus tôt sa retraite – autour de 40 ans idéalement – pour parvenir à se constituer un capital suffisant sans fournir un effort d’épargne trop important. Il en va de même de la succession : c’est en anticipant la transmission de son patrimoine que l’on parvient à réduire le montant des impôts que devront verser ses proches.

Alors, quand consulter un conseiller en gestion de patrimoine ? À tout moment. Mais plus vous commencerez jeune, plus vous disposerez de temps pour vous constituer un patrimoine et/ou un capital solide(s).

À partir de quels revenus peut-on faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ?

Vous pensez peut-être que l’accès aux préconisations d’un conseiller en gestion de patrimoine est réservé aux contribuables très aisés qui disposent de revenus élevés. Mais ce n’est pas forcément vrai : il n’existe pas de « seuil » financier ou patrimonial à partir duquel on est considéré comme légitime auprès d’un professionnel.

À ce titre, il faut comprendre que les spécialistes de l’ingénierie patrimoniale ne tiennent pas compte, que des revenus, mais aussi :

  • De votre capacité à épargner
  • De votre patrimoine présent ou à venir (de la valeur globale de vos avoirs : liquidités, épargne à long terme, biens immobiliers, actifs financiers, objets de valeur…).

Même avec des revenus modestes, vous pouvez faire appel à un professionnel.

Le plus important c’est d’avoir un projet de vie… et de souhaiter être guidé pour atteindre ses objectifs !

Le recours à un conseiller en gestion de patrimoine peut se faire à tout moment, et sans nécessairement disposer de revenus élevés. Pourquoi ne pas faire réaliser votre bilan patrimonial ?

Retours aux actualités